Peut tu te présenter?

Je suis français, vivant à l’étranger depuis quelques années. Je suis chercheur en informatique, plus précisément en intelligence artificielle. J’ai 29 ans.
Dans la sphère bitcoin, je suis connu par mon vrai nom dans la vie réelle, et par « binaryFate » en ligne.

A partir de quand et comment as tu découvert les crypto monnaies et
donc le bitcoin?

Fin 2012, quelques collègues m’ont invités à en discuter parce que le sujet semblait vaste et prometteur. Nous nous sommes réunis régulièrement pendant quelques temps pour approfondir nos connaissances et discuter de l’actualité Bitcoin. Personnellement, j’ai immédiatement « plongé » dans une phase commune à beaucoup de bitcoiners : je lisais tout ce que je pouvais sur le sujet, découvrant la technologie et l’aspect communautaire autour, oubliant de dormir et de manger. C’était assez extrême, aujourd’hui j’essaie d’équilibrer un peu mieux avec les autres aspects de ma vie, mais ma fascination initiale, presque enfantine, reste intacte.

Qu’est-ce qui fait que tu as envie d’en savoir plus et d’aller plus loin dans cette démarche?

Je vois trois raisons principales.

La première est que je suis émerveillé par la technologie. J’ai la chance de pouvoir en comprendre tous les aspects et de pouvoir jouer avec. En tant que programmeur, Bitcoin est un jouet dont je ne me lasse pas. En tant que scientifique je vois en Bitcoin une très grande élégance. En particulier, le génie de Satoshi c’est (entre autres) d’avoir proposé un système qui soit à la fois basé sur des propriétés émergentes et qui soit si robuste. Je ne vois pas d’autre réalisation humaine qui possèdent ces deux caractéristiques ensemble.

La seconde raison c’est que j’estime avoir pleinement conscience des enjeux liés à l’invention et l’adoption de Bitcoin, ou plus précisément de la technologie derrière. Nous avons beaucoup de chance par rapport aux générations passées de pouvoir observer tant de changements fondamentaux de notre vivant. Je n’ai pas encore 30 ans et j’ai connu la vie sans internet, sans téléphones portables ! Même si je m’en souviens, j’étais trop jeune pour prendre une part active lors de l’apparition d’internet. Cette fois, avec Bitcoin, je veux pleinement contempler son adoption progressive et y jouer un rôle actif. Cela n’arrivera qu’une fois et je ne veux pas en rater une miette.

Enfin la dernière raison, c’est que Bitcoin parle assez bien au libertaire qui sommeille toujours plus ou moins en moi.

Si tu es mineur raconte ton expérience

J’ai miné quelques alt-coins pour le fun, jamais vraiment sérieusement. Pour Bitcoin, avec quelques connaissances locales, j’ai participé à l’achat d’ASICs il y a presque un an, revendus aujourd’hui. J’ai également quelques actions ASICMINER.

-Quels sont pour toi les currency d’avenir et pourquoi?
Sans surprise, Bitcoin. L’effet réseau est trop important d’après moi pour qu’une autre cryptomonnaie puisse le concurrencer pour l’utilisation répandue dans la majorité des activités réelles. Et puis surtout, 99% des alt-coins n’ont absolument aucun intérêt intrinsèque par rapport à Bitcoin. Je reste toujours étonné de la différence entre les qualités intrinsèques des alt-coins et leur capitalisation globale : je ne vois absolument aucun intérêt à Litecoin par exemple.

La seule critique possible de Bitcoin en tant que « cash électronique », et on commence seulement à l’entendre vraiment dans la communauté, c’est sa grande transparence. Au passage, tous les journalistes mainstream qui ont écrit des absurdités sur Bitcoin ont mentionné systématiquement son aspect opaque et anonyme. Je parie que d’ici quelques mois ces mêmes journalistes écriront des articles mentionnant au contraire les dangers de bitcoin pour le respect de la vie privée.Une telle contradiction sera ridicule et pas à leur avantage, mais au moins ils seront plus proches de la vérité : rester suffisamment anonyme avec Bitcoin demande une compréhension technique et des efforts pas forcément à la portée de tous.

Je pense donc que l’unique aspect où des alt-coins peuvent faire mieux que Bitcoin (ou juste différemment), c’est celui du respect de la vie privée et de la traçabilité ou non des transactions. Dans ce domaine le protocole cryptonote est très prometteur, basé sur l’élégant concept de « ring signatures ». En particulier, je vois beaucoup de potentiel à la cryptomonnaie « Monero », de par son lancement honnête et la communauté active visiblement passionnée qu’il y a derrière.

Je ne pense pas très probable, et je ne souhaite pas le succès de Ripple. Je n’aime pas l’idée de la distribution initiale des coins par une entitée centrale, encore moins si c’est une entreprise qui cherche nécessairement le profit. J’ai la même critique pour Ethereum, je crains que la distribution initiale des coins sois très problématique. L’idée derrière est jolie, mais je doute de sa faisabilitié et de sa robustesse technique.

A long terme vas tu continuer ou pas, bref ton avis sur l’avenir des cryptos monnaies?

Personnellement, je ne pense pas pouvoir décrocher de Bitcoin même si je le voulais ! Bitcoin est selon moi un changement plus important qu’internet. Il n’est pas possible de hiérarchiser techniquement parce que Bitcoin est une réalisation d’internet et découle de celui-ci, ce que je veux dire c’est qu’en terme d’impact sur nos sociétés je pense que Bitcoin va faire bien plus dans les 20 prochaines années que ce que nous avons connu durant les 20 dernières.
Je suis souvent très frustré par les gens autour de moi qui ne semblent pas se rendre compte des enjeux. Parfois j’ai littéralement envie de les secouer en leur criant qu’avec Bitcoin le monde tel qu’ils le connaissent va changer, et que cela vaut la peine de se pencher sur la question ! Parfois au contraire, je fais mienne la phrase de Satoshi qui se traduit par « si vous ne me croyez pas ou que vous ne comprenez pas, je n’ai pas le temps d’essayer de vous convaincre, désolé ». C’est une formule très pragmatique : le temps se chargera effectivement de les convaincre. Le plus souvent, j’essaie de rester entre ces deux extrêmes, en faisant un effort d’éducation sans avoir l’air trop allumé.

Peux-tu nous présenter tes activités autour du bitcoin

Ayant eu au début des discussions régulières avec des collègues, nous avons par la suite voulu élargir le cercle et nous avons fondé le groupe meetup dans notre ville. Aujourd’hui je suis également impliqué dans Bitcoin au niveau « associatif ». Cela m’amène à répondre à des interviews dans les médias grands publics sous mon vrai nom.

Avec un ami nous avons fondé LuckyBit (luckyb.it), nous voulions faire quelque chose de concret et nous avons vu un potentiel. Nous étions assez surpris de l’importance prise par les jeux « dice ». Après le succès légitime du premier, « satoshi dice », le nombre de copies crées, encore aujourd’hui, est impressionnant. Or, la plupart de ces copies n’ont aucun intérêt, elles ne proposent aucunes différence avec des sites déjà existants. Et c’est une offre très pauvre, car tous ces jeux ne proposent aucun suspens, on clique simplement sur un bouton et on obtient le résultat, gagné ou perdu ! Avec LuckyBit, nous avons introduit un concept où les joueurs ont une expérience graphique tangible, et donc un suspens. A tel point que je considère le site comme parfait pour montrer à un débutant que Bitcoin, cela marche vraiment : je reste moi même émerveillé d’envoyer quelques millibits depuis mon smartphone et de les voir apparaitre sur le site quelques secondes plus tard ! Lorsque je vois encore passer des transactions vers le jeux abstrait « satoshi dice » sur blockchain.info, je ne comprends pas pourquoi : LuckyBit proposant un vrai suspens et les joueurs y ayant on une plus grande espérance de gain. Malheureusement pour nous tout le monde ne semble pas être d’accord ou au courant. :)

Aujourd’hui il existe une vraie communauté d’habitués sur le site, c’est un plaisir de voir que des gens dans le monde entier sont attachés à un projet que nous avons mené de zéro.

Nous avons d’autres évolutions à venir concernant LuckyBit, mais aussi des projets complètement différents. Nous ne manquons pas d’idées, mais de temps !
Ils nous est arrivés plusieurs fois déjà de commencer un projet et de trouver un matin sur coindesk l’annonce d’une start-up proposant la même chose, le temps sur la planète Bitcoin s’écoule à une vitesse incroyable et il faut agir vite. Mais je peux dire que nous avons des choses sympathiques et originales à venir, sans doute d’ici la fin de l’été. 😉

J’ai également quelques idées d’articles scientifiques en lien avec Bitcoin, mais là encore leur réalisation ou non est une question de (manque de) temps…